Déjà client ? Entrez votre e-mail et mot de passe :Première visite ?Enregistrez-vous
Recevez notre lettre d'informations.

Comment choisir son canoë ?

1 - Lexique du canoë :

- Pieds : les longueurs de canoës sont données en pieds ( ' ), 1 pied = 30,5 cm.
14' : 4,27 m / 15' : 4,57 m / 16' : 4,88 m / 17' : 5,18 m / 18' : 5,48 m

- Stabilité primaire : le bateau est stable à l'arrêt ou pagayé à plat (fond plat ou légèrement arqué).

- Stabilité secondaire : le bateau est stable quand il est penché sur le côté. Meilleure stabilité en mouvement (fond plus arrondi) ; le canoë est moins sensible aux courants et contre-courants.
 Un pagayeur débutant privilégiera au démarrage la stabilité primaire, puis préférera assez vite un canoë un peu plus rond en prenant de l'expérience ; les "stops" et les reprises de courant en seront grandement facilitées.


- Forme symétrique : un bateau symétrique a une partie arrière identique à sa partie avant ;
il peut donc être propulsé facilement en marche arrière (pour manœuvrer dans un rapide par exemple). Il a une meilleure stabilité primaire, ses réactions sont plus prévisibles ; il peut être pagayé en solo ou en duo.
- Forme asymétrique : un bateau asymétrique a une partie avant plus effilée, il prend plus rapidement de la vitesse et il est moins freiné par le contre-courant qui se forme à l'arrière d'un canoë symétrique.

- Giron : c'est la distance (mesurée en cm) entre la verticale la proue (ou de la poupe)
et l'endroit où le fond du canoë touche le sol ; plus le giron est faible, plus le canoë garde sa trajectoire (par ex. le Breeze) ; inversement plus le giron est important, plus le canoë vire facilement (par ex. le Nitro).
    - Faible giron (de 0 à 4 cm), le canoë a tendance à aller droit et à avoir une bonne vitesse.
    - Un giron modéré (de 4 à 7,5 cm) donne un compromis entre vitesse et manœuvrabilité ; intéressant pour un usage mixte lac et rivière.
    - Un giron important (plus de 7,5 cm) est idéal dans les rivières manœuvrières et l'eau vive.

- Bouchain : partie latérale de la coque du canoë ; quand la coque présente un double bouchain, elle monte verticalement sur plusieurs plans successifs, donnant une excellente stabilité secondaire.

- Longeron : bord supérieur du canoë, appelé aussi plat-bord.

2 - Choix du canoë et des pagaies.

- Le canoë idéal, comme la voiture idéale, n'existe pas. La facilité de parking d'une Smart avec la capacité d'un monospace, la tenue de route d'une grande routière et l'aptitude en tout-terrain d'un Land-Rover ne se retrouvent dans aucune voiture. Il en va de même pour les canoës. Essayez donc de bien cerner l'usage principal que vous en ferez avant de fixer votre choix.

- Un canoë, s'il n'est pas malmené, peut durer 15 à 20 ans sans problème. En achetant un canoë de qualité, vous êtes sûr de ne pas être déçu et de pouvoir le revendre à bon prix le jour où vous le souhaiterez (il faut être riche pour acheter bon marché…).

- Choix de la longueur :
A charge et largeur égale, un canoë plus long s'enfonce moins dans l'eau ; il a moins de surface frontale avec l'eau ; il garde mieux sa trajectoire (lacs, étangs, grandes rivières) et glisse mieux sur l'eau. Votre coup de pagaie sera plus efficace ; donc pour un usage en eau calme et chargé, choisir plutôt un Mistral 17,5' qu'un Mistral 16' par exemple.

- Choix de la largeur :
A longueur et charge identique, un bateau plus large sera plus stable mais moins rapide.

- Pagaies : Le choix des pagaies tient compte de :
1 - la largeur du canoë et la taille du pagayeur (la taille de la pagaie est proportionnelle à la largeur du canoë et à la taille du pagayeur).
2 - la taille des pales (une pale large nécessite plus d'effort qu'une pale normale). En eau vive, ayez toujours une pagaie de secours immédiatement accessible, cela peut être très utile...
3 - à l'arrière on privilégiera une pagaie un peu plus longue qu'à l'avant pour faciliter la direction ; une pagaie plus courte à l'avant permet de changer facilement de côté pour orienter l'avant du canoë.
En général, on estime que la pagaie doit arriver sous le menton, moins la hauteur du poing (10 cm en moyenne).